Que faire quand ma moto ne démarre pas ?

Votre moto ne démarre pas ? C’est une situation qui arrive un jour ou l’autre à tous les motards. Avant d’emmener votre deux-roues chez le garagiste, 7 points doivent être vérifiés.

Le problème de démarrage est multiple et se caractérise par la manière dont il se présente, généralement électrique ou mécanique. Réparer une panne moto nécessite donc de déterminer la cause du problème de démarrage. C’est ce que nous allons voir.

7 points à vérifier pour faire démarrer sa moto

  • Etat de la batterie et des connecteurs

La moto ne démarre pas, pas de soucis ! Il est avant tout nécessaire de vérifier l’état des connecteurs et de la batterie. On commence par vérifier l’état et le serrage des câbles au niveau du démarreur et de la batterie. Un problème de démarrage moto peut être lié à l’encrassement ou la corrosion des cosses. Nettoyez les cosses avec une brosse métallique et vérifiez les différents contacteurs et fusibles.

Si la moto ne démarre toujours pas, vérifiez le niveau de charge de votre batterie grâce à l’intensité de votre phare. Un phare qui ne s’allume pas est synonyme d’une batterie à plat. Il est alors nécessaire de la recharger.

  • Relais de démarreur

Le second cas, également courant, est la présence d’un simple clic au démarrage. Cela peut être causé par la panne du relais ou l’usure du charbon. Pour vérifier l’état du relais de démarreur, il faut relier les deux bornes de ce relais et essayer de démarrer. Si le démarreur tourne, le relais est alors en cause.

Pour les charbons de démarreur, la moto ne démarre que lorsqu’on donne des légers coups de marteau sur le démarreur tout en essayant de démarrer sa moto. Dans les deux cas, si votre moto démarre après ces manipulations, alors il est temps de changer votre relais ou votre démarreur.

  • Huile moteur

Si le moteur a du mal à tourner normalement au démarrage, c’est-à-dire que son tour n’est pas assez rapide pour démarrer, il faut vérifier la viscosité de l’huile moteur. En effet, une huile trop épaisse ne permet pas une bonne lubrification du moteur par temps froid. Si le problème arrive en début d’hiver, il s’agit d’un signe pour faire votre vidange !

  • La chambre de combustion

A force de multiples tentatives de démarrage de votre moto, il y a un risque de noyer votre moteur.

En cas de problème au démarrage suite à un moteur noyé, il convient de démonter les bougies. L’électrode doit être sèche. Dans le cas contraire, c’est un signe de moteur noyé. Laissez sécher les bougies ainsi que la chambre de combustion. Si le problème persiste après ces vérifications, il est temps de se pencher sur l’allumage et la carburation.

  • Vérification de l’allumage

Le problème d’allumage se traduit par l’absence de courant. Il faut donc vérifier dans l’ordre le faisceau d’allumage, le capteur d’allumage, les antiparasites, le condensateur, la bobine HT et le boîtier d’allumage électronique CDI.

Pour un allumage classique, le mauvais point d’allumage peut être en cause lorsque la moto ne démarre pas. Un nouveau calage de l’angle de came est nécessaire. L’humidité dans le système d’allumage est un problème fréquent en cas de panne.

  • Contrôle des bougies

Le contrôle de l’état de la bougie se fait grâce au guide suivant : diagnostique bougies. Démontez vos bougies et comparez les au guide.

Si son aspect est correct, rebranchez-la sur l’antiparasite et mettez le culot sur la masse. En démarrant la moto, la bougie doit produire une étincelle vive et de couleur bleue. Si l’étincelle est faible et de couleur rougeâtre, le remplacement de la bougie est nécessaire. Si l’étincelle reste toujours faible après le remplacement de la bougie, c’est l’antiparasite qui est peut-être en cause. Pour le vérifier, branchez directement la bougie sur le faisceau d’allumages. Si le problème persiste, la bobine peut être à l’origine du problème de démarrage moto.

  • Vérification de la carburation

La vérification de la carburation se fait au niveau de la bougie. Une carburation trop riche se reconnaît par l’encrassement de la bougie et la couleur noire de l’électrode. Une bougie blanche indique une carburation trop faible. Il se peut que la moto ne démarre pas à cause de la non-fermeture du volet du starter, filtre air encrassé, présence de saleté dans la cuve et au niveau du gicleur et niveau de cuve (trop haut ou trop bas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *