CDF Promosport 125 Le Mans 19-20 Juillet 2018 #57

La Sarthe,  le pays de la rillette et du circuit du Mans…

…C’est toujours avec un sentiment particulier que je prends la route pour retrouver ce circuit, un mélange de conscience et de respect pour ce qu’il représente et de joie d’aller y poser mes roues une fois encore. Une piste d’engagement qui ne supporte pas  le contre-emploi même fictif .

  Et pour que la fête soit complète, la météo nous gâte, c’est l’été.

Photo : French Arrogance

Jeudi et vendredi : Ce sont les 2 jours d’essais libres

Je retrouve le staff Suzuki et sa bonne humeur. Le travail réalisé par l’équipe pour installer une ambiance  sérieuse et à la fois décontractée, favorisant la cohésion groupe tout en participant à la progression  individuelle des pilotes, est remarquable.

Les premiers tours de roue se passent bien, je suis rapidement dans mes chronos passés pour finir sur un 2’19” qui fleure bon l’arsouille aux avant-postes.

Samedi matin : Je ne change rien à mes habitudes, ma séance de qualification est un chapelet d’erreurs tactiques et d’erreurs de pilotage. Bref, je perds confiance ainsi que  4 secondes !

D’un autre côté, je finis par me demander si le challenge que représente partir en 14 ème position n’est pas au final ce qui me motive le plus.

Samedi 18h35 : Course sur 8 tours. 14 ème position, 5ème ligne ! Mes lentilles pourtant parfaitement adaptées ne me permettent même pas de distinguer la 1ère ligne  !

Bon départ, aiguillonné par le challenge, je rentre direct dans le vif du sujet et gratte 3 places grâce  une vivacité de réaction que je ne pensais plus avoir au catalogue.

Le groupe de tête creuse très vite le trou d’avec le reste de la troupe dont je fais partie. Je m’accroche, moins efficace dans certaines courbes et plus dans d’autres rapides, je remonte laborieusement jusqu’à la 7 ème place au dernier tour mais je me fais déboiter intelligemment  à l’aspi juste avant le chemin aux boeufs par 2 pilotes qu’il me sera impossible de repasser avant la ligne d’arrivée. 9ème avec un petit goût de pouvoir mieux faire.

Dimanche 11h30 :  Chauffé à blanc (mais pas au petit blanc, humour de Lédenon 😉 )  et toujours en 14ème position sur la ligne de départ mais décidé de ne rien lâcher.

Départ dans le rythme, la bagarre s’engage avec rudesse sans temps morts.
Contrairement à ce que les essais libres pouvaient nous laisser penser, les Yamaha sont loin d’être reléguées au musée des antiquités par les Suzuki, vu le mal que j’ai à en suivre certaines à l’aspiration.  Après un petit moment de flottement, je remonte un à  un les huit pilotes devant moi qui ne me font pas de cadeaux et c’est très bien comme ça. Je m’applique à tirer profit des avantages que j’ai dans certaines courbes et à ne pas trop perdre là où je suis moins bon.

Au 6ème tour, Il n’en reste plus qu’un qui me sépare du groupe des 4 Suzukistes, loin, trop loin pour espérer les rejoindre. Devant ça roule en 2’17” !

Au virage du musée je suis dans sa roue quand dans un excès de confiance, il perd l’avant.  Il reste 2 tours et demi de course sur 8, ce sera une lutte pour conserver l’avantage,  et surtout me retrouver en tête au chemin aux boeufs au dernier tour, point clé pour espérer franchir la ligne d’arrivée devant.

La meute est tout derrière collée à ma roue, je la sens,  l’erreur sera implacablement sanctionnée.

Et le drapeau tombe, le contrat est rempli, 5 Suzuki en tête avec le 5ème meilleur temps en course en 2’18”

Bravo aux jeunes, vous avez un sacré coup de guidon tous autant que vous êtes et mention spéciale pour Logann “Lapin” Bruhat qui a fait de très gros progrès ce week-end.

Résultats :

  • Qualifs: 14 ème temps en 2’23”
  • Finale 1 : 9ème
  • Finale 2: 5ème . Vidéo Finale 2

Vivement Magny-Cours dans 15 jours.

Merci à Moto Extrême, Gravuplac, MotoStand, Tech System, Éric Raff et Wave’s pour leur soutien .

Stay Tuned !

Flying Fox #57

One thought on “CDF Promosport 125 Le Mans 19-20 Juillet 2018 #57

  • 24 juillet 2018 at 18 h 31 min
    Permalink

    A image d’un illustre pilote italien, il n’est pas fini le vieux ?
    Bravo François !
    Et rdv à Magny-Cours ?
    Laurent

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *