CDF Promosport 125 ALÈS 18-19 Août 2018

Ahhh, laisse !

Ce pourrait être le slogan de ce superbe circuit tant l’organisation est au diapason de ce qu’inspirait la température de ce week-end : La recherche d’un endroit frais où faire la sieste!

Bref l’installation dans le paddock fût un joyeux bordel totalement désorganisé et vous l’avez compris aussi,  les pneus pluie n’étaient pas de rigueur ce week-end .

Hospiltality Suzuki BMC au Circuit d'Alès Promosport Août 2018
Hospiltality Suzuki BMC au Circuit d’Alès Promosport Août 2018

Jeudi et Vendredi  furent un singulier casse-tête pour trouver la bonne démultiplication (Merci Jeff ) et mes temps réalisés en solo, étaient du même ordre que ceux de l’année précédente en course avec le jeu des aspis. Encourageant !

Samedi matin : Essais qualificatifs:

Comment rater une séance? Vous prenez un pilote en lobotomisation avancée, qui s’acharne à ferrailler avec d’autres pilotes un peu moins rapides, histoire de sagouiner la moitié de la séance mais qui, après une subite re-connexion de neurones décide de faire un break par la voie de stands en quête d’une bonne roue pour dynamiser un peu le chrono.

Chose faite,  et là,  le drapeau rouge est déployé ! Coïtus interruptus !  Retour dans  la voie des stands, le temps que les commissaires de piste ramassent les morceaux épars et ramènent le répandu pilote en sécurité, une petite pizza sur le genou.

L’affaire faite, il ne reste plus que 2 tours pour sortir LE chrono mais après 15 min d’attente, les pneus et le pilote refroidis,  autant dire que les carottes sont cuites.

14 ème temps des essais , départ de la 5 ème ligne, ça va être dur face à des  jeunes aux crocs sévèrement affûtés.

Docs:

Essais qualifs

Samedi après midi : Finale 1,   Température extérieure 30 ° , Température du pilote : Chaud bouillant.

Après un départ que je qualifierais d’inhabituel, je me retrouve rapidement 9 puis 8 ème au beau milieu d’un groupe de  6 ou 7 furieux, couteau entre les dents.

Au 6ème tour je finis par m’extraire de la meute mais  le  3ème Valentin Bruley est déjà à plus de 200 mètres. Qu’à cela de tienne, je l’accroche dans mon “viseur”. Il reste 5 tours. Je le remonte de 2 secondes par tour mais ce sera insuffisant pour combler les 3 secondes qui nous sépareront sur la ligne d’arrivée.

Au dernier tour je relâche le rythme,  P4 je prends quand même. Et comment !

Docs:

Finale 1
Lap Chart

Dimanche midi : Finale 2 @ le thermomètre fraye avec les 27° , le soleil tape dur  et sans compassion.

A noter une excellente initiative de la direction de course qui a réduit la procédure des 20 minutes d’attente en prégrille, nous ne sommes donc prégrillés que de 10 minutes.

Les feux rouges s’éteignent, c’est parti !  Je commence à m’habituer à faire de bons départ. La circulation dans le paquet se fait avec de plus en plus de facilité et je retrouve des sensations lointaines d’aisance bien agréables.

7 places gagnées en 1 tour, les 3 tours suivant seront une passe d’armes avec Marcus Delestre qui ne lâche rien l’animal ! Très propre et très incisif dans son pilotage, j’arrive malgré tout à m’en détacher au tour 5 mais notre bagarre nous a fait perdre un temps précieux sur les 2 pilotes de devant que je n’arriverais pas à remonter, tournant dans des chronos similaires. Dommage j’aurais bien joué un peu avec eux …

P5

Docs :

Finale 2

Lap Chart

Vidéo Finale 2

Classements Championnats:

Classement Provisoire CDF Promosport 125 2018

Classement Challenge Suzuki125 GSX-R

Bilan: Très positif, d’un côté je me sens vraiment bien sur la moto, mon style est afin quasiment équilibré entre le côté droit et gauche et c’est une bataille de 5 années, Il y a encore plein de choses à travailler, il faudrait pour cela plus de roulages mais globalement le challenge que je m’étais donné,  à savoir, désapprendre tous les acquis des années 70 pour intégrer les  données actuelles que sont  moto, pneus et style, est en bonne voie. Je me prouve qu’il est possible même à 61 piges d’apprendre, d’acquérir de nouvelles choses et de s’en régaler.

Je remercie tous les gens qui m’accompagnent dans cette aventure les jeunes qui me donnent la réplique et me poussent à m’améliorer, les amis chers que je retrouve de circuit en circuit, ma famille qui me supporte dans tous les sens du terme, SUZUKI /BMC France et son staff incroyable et mes partenaires sans lesquels je serais à pied.

MOTOSTAND, GRAVUPLAC, MOTO EXTRÊME, TECH SYSTEM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *